Pourquoi la livraison du «dernier kilomètre » est la plus coûteuse ?

L’e-commerce connaît de jour en jour du succès. Mais lorsqu’on parle de vente en ligne, on fait également face aux livraisons. Ces deux éléments ne peuvent se détacher quand ils sont complémentaires sauf dans certaines situations vraiment exceptionnelles. Toutefois, tout ne se passe pas toujours comme prévu avec le dernier kilomètre. En effet, les coûts unitaires des colis sont plus chers. Ensuite, la livraison à domicile. Et enfin, l’augmentation du trafic.

Les coûts unitaires plus chers

Une des principales raisons qui rendent la logistique du dernier kilomètre coûteuse est dans un cas où le colis n’est pas destiné dans la même direction que ceux de masse. Pour cela, l’e-commerçant se trouve dans l’obligation de chercher une solution pour que la commande puisse arriver à destination. C’est à ce moment que les problèmes parviennent puisque les coûts unitaires des colis sont plus élevés au fur et à mesure où le produit se rapproche de son propriétaire. En effet, il serait nécessaire de trouver un autre moyen de transport pour que le colis soit livré à temps. Et ensuite, prendre en compte que le dernier kilomètre représente vingt pour cent des coûts de transport du colis. D’où, il faut adopter des méthodes appropriées pour diminuer les coûts liés à cela. Pour plus d’informations, consultez https://www.urby.fr/.

La livraison à domicile

Pour fidéliser leurs clients et améliorer leurs services, les e-commerçants proposent actuellement la livraison à domicile des colis. Et c’est devenu même très courant. Pourtant, c’est aussi très coûteux en matière de logistique du dernier kilomètre. En effet, non seulement le coût unitaire des colis est cher, mais dans certains cas, les clients ne sont pas chez eux lors de la livraison. Ainsi, soit le livreur l’attend et facture l’attente, soit il repart et le ramène le lendemain, et cela va constituer une autre dépense sur le transport. C’est un problème qui arrive souvent pour les boutiques en ligne. Mais afin d’éviter ce genre de situation, il est conseillé de demander la disponibilité du client, et les faire choisir la date et l’heure de la livraison. Dans ce cas, il n’y aura pas de retour de produits et des frais en plus. Les clients seront satisfaits et les commandent arriveront à temps.

L’augmentation du trafic

Face à une forte croissance de l’e-commerce, le trafic augmente également, ce qui rend la logistique du dernier kilomètre encore plus coûteux, car tous les vendeurs proposent tous des livraisons. Et ils doivent respecter leur travail en répondant correctement aux attentes des clients. Pourtant, avec l’augmentation du trafic, les colis peuvent être retardés sans parler des autres incidents qui peuvent survenir durant le transport. Dans ce cas, il doit opter pour un mode de livraison plus efficace pour satisfaire ses clients, mais cela reste coûteux. Soit, ces vendeurs appliquent la méthode de click and collect où ils doivent ouvrir des magasins physiques, soit contracter avec des points de relais déjà existants.

Mutualiser le stockage de marchandises : un véritable atout pour les commerces de proximité
Pourquoi la livraison de colis en ville a un enjeu écologique ?