Nouveaux modes de déplacement urbain : quelle réglementation en ville ?

De nos jours, il n’est plus nouveau de croiser une trottinette électrique, un hoverboard ou encore un gyropode dans la rue. Ce sont ce que l’on appelle Nouveaux Véhicules Electriques Individuels connus comme des modes de déplacement urbain. Cependant, ces engins sont soumis à des réglementations pour leur sécurité et celle des autres. Mais, quels sont ces nouveaux modes de déplacement urbain ? Quelles sont les réglementations en ville les concernant ? Et quelles sont les préventions routières pour eux ?

Quels sont les nouveaux modes de déplacement urbain ?

Il y a alors de nombreux véhicules électriques individuels qui permettent de circuler en ville. Ce sont des engins de déplacement personnel. Ainsi, il y a la trottinette électrique, le vélo électrique, l’hoverboard, le monoroue, etc. En effet, il y a une réinvention de la mobilité urbaine avec l’apparition de ces nouveaux véhicules motorisés, individuels, légers et aussi compacts. Il n’existe pas encore de réglementation des nouveaux modes de déplacement urbain de façon spécifique, mais leur circulation dépend alors d’une tolérance des différents pouvoirs publics.

Réglementation des nouveaux modes de déplacement en ville

Il existe en ce moment de nouvelles réglementations concernant les nouveaux véhicules de déplacement urbain. Ces engins sont arrivés en grande quantité récemment. Plusieurs importateurs ignoraient la réglementation en vigueur les concernant. La réglementation exige une souscription d’assurance pour tous les véhicules terrestres à moteur. Ces engins ne peuvent donc pas circuler sur la route selon le Ceode de la route. Ils ne peuvent pas non plus circuler sur les voies publiques dites ouvertes à la circulation. En fait, même sur les trottoirs ou sur les pistes cyclables, c’est interdit sauf pour certains engins homologués, et sans moteur comme les rollers, skateboards et trottinettes. Cette réglementation des nouveaux modes de déplacement urbain est stricte et doit être respectée en ville.

Conseils de prévention routière

La réglementation des nouveaux modes de déplacement urbain permet d’encadrer l’usage des engins motorisés sur la route. En fonction des circonstances locales, le maire a tout à fait le droit d’interdire l’usage de ceux-ci sur le territoire même de sa commune. Pour éviter les risques, il faut éviter d’utiliser les engins motorisés non homologués qui peuvent dépasser les 25 km/h. Ensuite, il faut toujours respecter les règles de circulation, vérifier avant même d’emprunter les voies sur les trottoirs. Puis, il est essentiel également de vérifier si vous êtes bien couvert pas une assurance de responsabilité civile. Et enfin, il faut toujours se protéger avec un casque, genouillère, etc.

Centre-ville : quand se déplacer autrement est un vrai engagement éco-responsable !
Comment choisir un vélo électrique pour adulte ?