Comment se déplacer en gyropode ?

Se déplacer en gyropode est recommandé pour les utilisateurs de la voie publique. À utiliser lors des déplacements importants professionnels qu’ils soient longs ou fréquents. Bien qu’ils soient pratiques, l’utilisation de ces engins est soumise à des règlements à suivre afin de pouvoir être mis sur le marché. La sécurité avant tout, l’esthétique et la praticité s’en suivent facilement.

Quésaco : Gyropode

Un gyropode qui vient des mots grecs gyros qui veut dire « cercle » et podos qui signifie pied, peut aussi être appelé « transport personnel », est un véhicule électrique conçu pour transporter une personne, pensant environ 50 kg. Il s’agit de manière simplifiée d’une plateforme composée de deux roues parallèles sur laquelle l’utilisateur se tient debout. Cette possibilité est due à un système de stabilisation gyroscopique et d’une manche pour tenir l’équilibre pour la conduite.

Généralement, ce sont les jeunes personnes qui conduisent un gyropode, mais surtout ceux qui aiment la sensation un peu forte étant donné le besoin d’équilibre qui sera un peu difficile pour les personnes âgées.

Fonctionnement d’un gyropode : comment se déplacer avec

Le gyropode contient une batterie qui l’aide à fonctionner et surtout avancer. Celui-ci peut détecter les mouvements ou plus précisément l’inclinaison d’une personne par la présence d’un capteur. Il y a également la présence des gyroscopes afin de pouvoir rester stable surtout par rapport à la rotation, des microprocesseurs et/ou logiciels pour les traitements des informations détectées.

Cependant, l’utilisateur peut se déplacer en gyropode tout en se tenant debout sur le gyropode et peut gérer le mouvement du gyropode comme adapter la vitesse et ainsi gouverner la direction.

Les risques d’utilisation des gyropodes.

Bien que le gyropode soit classé parmi les Engins de déplacement personnel motorisés depuis le mois d’octobre 2019, celui-ci a encore été considéré comme un véhicule non motorisé du moment qu’il est conduit par un piéton. Étant écologique et silencieux, l’appareil en question est adapté à l’environnement urbain s’il n’est question que de sa manœuvrabilité.

Se déplacer en gyropode est pratique, mais ce n’est pas pour autant sans risque, s’il n’est évoqué que :

  • Les accidents avec des équipements et/ou d’autres utilisateurs
  • Coercition de la posture suite au fait d’une station debout entretenue ;
  • Vibrations et/ou chocs au niveau des lombaires ;
  • Carambolage depuis l’engin ;
  • Explosion, incendie et/ou manifestation de fumées toxiques en cas d’une déficience au niveau de la batterie

Comme toutes autres activités, se déplacer en gyropode est bien pratique, mais il faut savoir en faire bon usage afin d’éviter certaines mésaventures.

Centre-ville : quand se déplacer autrement est un vrai engagement éco-responsable !
Comment choisir un vélo électrique pour adulte ?